Territo / eZpublish © Inovagora

Vous êtes dans : Accueil > Tourisme > À voir, à faire > Châteaux et manoirs

Châteaux et manoirs

Lucarnes du Rocher Portail

Situé sur les Marches de Bretagne, le Coglais rassemble une belle collection de châteaux et manoirs, parmi lesquels : le château du Rocher Portail, le château de la Folletière, le château du Tiercent, le château de la Motte, le château de la Haye, le manoir de la Branche...

Château à visiter :

Château du Rocher Portail © Château du Rocher Portail

Le château du Rocher Portail (Maen Roch, Saint-Brice-en-Coglès)

Édifié de 1603 à 1607, il présente un corps central flanqué de deux ailes en équerre : l’aile gauche s’ouvre sur la cour par une élégante galerie Renaissance d’inspiration italienne, l’autre est percée d’un portail central. On accède à la cour en franchissant le pont enjambant les douves. C’est l’un des trois châteaux que Gilles Ruellan fit bâtir. Incarnation du rêve de ce roturier devenu châtelain, le Rocher Portail est certainement l'un des plus beaux châteaux de Bretagne. Il est classé Monument historique depuis 1961.

Visitez ses 12 pièces meublées, sa chapelle et ses écuries dans une ambiance à la "Downton Abbey" français. Revivez la vie des nobles et des domestiques au 19ème siècle et découvrez les fouilles archéologiques réalisées pour la reconstitution des jardins.

Ouvert tous les jours sauf le samedi du 15 juin au 15 septembre de 10h00 à 18h00 (salon de thé ouvert de 12h00 à 18h00).

Entrée payante - Visite libre (Adulte : 9 € | -12 ans : 6 € | -4 ans : Gratuit) - Visite guidée (Adulte : 12 € | -12 ans : 9 € | -4 ans : Gratuit) - Tarifs familles

Site web : lerocherportail.fr

Château visible depuis le circuit de randonnée « La Marche des Châteaux »

Châteaux dont le parc est ouvert au public :

 

© Parc Floral de Haute-Bretagne - Le Châtellier
Le château de la Folletière (Le Châtellier)

Édifié au début du XIXème siècle, la Folletière signifie « lieu habité par le forestier ». En 1826, la famille des Buffards achète la propriété, et construit cette importante demeure qui s’apparente à une malouinière entourée d’un parc à l’anglaise.
Aujourd’hui, le domaine a donné naissance au Parc Botanique de Haute Bretagne, composé de jardins variés aux noms évocateurs : jardin perse, jardin antique, vallée des rois, vallon des poètes, lagon bleu et antre des carnivores. Si l’intérieur du château ne se visite pas, une pièce du rez-de-chaussée abrite un salon de thé (ouvert de mi-avril à la mi-septembre). De très belles chambres vous attendent à l'étage si vous souhaitez vivre l'expérience de dormir dans ce château orné d'un cadre exceptionnel.

Parc Botanique ouvert du 1er mars au 15 novembre, tous les jours de la semaine (de 10h30 à 18h30 en juillet-août | de 11 h à 18h en avril-mai-juin-septembre | de 14h à 17h30 en mars-octobre-novembre)

Entrée payante - Adultes : 10,90 € | 13-17 ans : 8,90 € | 5-12 ans : 7,90 € | -5 ans : Gratuit | Tarif famille : 29 €

Site web : www.parcs-et-jardins.net

Château visible depuis le circuit de randonnée « Le cirque du diable »

 

© Droit réservé
Le château du Tiercent (Le Tiercent)

Le château du Tiercent est situé à l'emplacement d'un castel romain. Le château actuel date de Louis XIV. Il fut édifié au XVIIe siècle et remplaça deux châteaux du XIIIe puis du XVe et dont seul subsiste le haut donjon. La seigneurie du Tiercent était au XVème siècle le gage féodé de la sergenterie du Vendelais. Elle possédait jadis un droit de haute justice qu'elle exerçait dans plusieurs communes du Coglais. Elle a été érigée en baronnie en 1608 et en 1615. Propriété des seigneurs du Tiercent (en 1155) puis d'autres familles, ce château a été confisqué en 1593 par Mercoeur puis racheté par Gilles Ruellan en 1608.

Parc ouvert gratuitement au public tous les jours de l'année

Renseignements à l'Office de Tourisme du Coglais : 02 99 97 85 44

 

 

Châteaux et manoirs uniquement visibles depuis les sentiers de randonnée :

 

Le château de la Motte (Maen Roch, Saint-Brice-en-Coglès)

Le château de la Motte est ainsi nommé en raison de la présence d’une motte féodale au bord de la rivière. On l’appelle également château de Saint-Brice.Cet ensemble de bâtiment du 17ème siècle en granite était autrefois le siège de la seigneurie de Saint-Brice. Du bâtiment principal, il subsiste aujourd’hui l’entrée fortifiée, la petite chapelle et le grand logis. Les orangeries, les communs, la chapelle, la motte, derrière la ferme, témoignent de la grandeur passée de ce domaine. Il est classé Monument historique depuis 1975.
Propriété privée.

Château visible depuis le circuit de randonnée « La Marche des Châteaux »

 

Le château de la Villette (Maen Roch, Saint-Brice-en-Coglès)

Le Château de la Villlette qui date du XIXe siècle fut édifié avec quelques remplois d'un édifice plus ancien détruit en 1789. Du XVIème au XVIIIe siècle, la Villette fut une petite Seigneurie qui appartenait à une famille du même nom. La chapelle attenante constitue elle-même un petit trésor de l'architecture du XVIe siècle.
Propriété privée.

Château visible depuis le circuit de randonnée « La Marche des Châteaux »

 

Le manoir de la Branche (Maen Roch, Saint-Brice-en-Coglès)

Ce manoir fut édifié au XVIIe siècle. Au début de la Révolution, Anne-Louis de Pontavice, ancien capitaine au régiment d'Armagnac et aide de camp du marquis de la Rouërie y vécut. Le manoir présente sur la façade nord une tour d'escalier à vis très particulière car elle est ronde à la base et carrée sur le niveau supérieur.
Aujourd'hui, le manoir a été rénové afin d'y accueillir les visiteurs dans l'une des cinq vastes chambres raffinées et confortables. Propriété privée.

Site web : www.manoirdelabranche.com

Manoir visible depuis la variante du circuit de randonnée « La Marche des Châteaux »

 

 

Le château de la Haye (Saint Hilaire-des-Landes)

Le château de la Haye-Saint-Hilaire occupe l'emplacement d'un camp romain. Il fut édifié par Henri de la Haye-Saint-Hilaire au XVIIe siècle. Le château primitif est antérieur au XVe siècle. Du premier édifice subsiste le portail, une tour et un colombier. Il possédait jadis des douves. Du côté sud, se trouve une chapelle datée de 1686. Un cadran solaire est conservé au milieu de la cour. La Haye, maison seigneuriale de la paroisse, relevait de la seigneurie de Fougères. La seigneurie est érigée en châtellenie en 1593 et en 1619 : elle exerçait au bourg de Saint-Hilaire-des Landes un droit de haute justice. Propriété privée.

 

© Conseil Régional de Bretagne
Le château des Flégés (Baillé)

Le château, d'inspiration Louis XIII, fut élevé de 1665 à 1672. Il s'inspire du Parlement de Rennes.
Les Flégés sont constitués d'un logis principal, d'une chapelle, d'une métairie, d'une dépendance, d'un jardin et d'un étang.
La façade est composée d'une maçonnerie en pierre de taille pour l'aile occidentale et mixte de moellon et de pierre de taille pour le reste de l'ensemble, le tout couronné d'une corniche en granite.
Au sud de la cour, on trouve un bâtiment annexe construit vers 1905. Il abritait à l'origine les calèches, l'écurie et le logement du cocher. On remarque facilement la porte charretière centrale très imposante.
Propriété privée. Château visible depuis le circuit de randonnée « Chemin des Flégés »

 

 

 

Châteaux aux alentours du Coglais :

 

Le Château de Fougères

Fortifié dès le XIe siècle, le château fut édifié à l'origine sur un promontoire rocheux émergeant d'un marécage. Le château de Fougères, l'une des principales clés du duché de Bretagne, fut maintes fois assiégé, ruiné et reconstruit entre le XIe et le XVe siècles. Il offre un panorama complet de l'architecture militaire, depuis l'époque romane jusqu'aux constructions de l'artillerie triomphante. A cet intérêt architectural s'ajoutent la richesse des souvenirs historiques et guerriers, et le caractère spectaculaire dû à l'énormité de la réalisation. Un parcours scénographique vous y présente l'histoire des Marches de Bretagne, les légendes de Mélusine ou vous plonge dans le fracas de la bataille de St-Aubin-du-Cormier qui a raccroché la Bretagne à la France.

Site web : www.chateau-fougeres.com

 

Château de la Ballue – Bazouges-la-Pérouse
Ce château du XVIIe siècle est classé Monument historique. Il a été élégamment réhabilité et décoré dans un esprit d'authenticité en parfaite harmonie avec le goût d'aujourd'hui. La Ballue, doit sa notoriété à ses jardins et aux personnalités qui y ont séjourné.
Egalement classés, les jardins ont obtenu le label «Jardin remarquable» et offrent au fil des saisons un spectacle baroque toujours renouvelé. Ornés de piliers d’ifs, de topiaires en fontaine, agrémentés d’un labyrinthe, ce sont de véritables prouesses végétales où jouent perspectives, ombres et lumières. En parfaite harmonie avec le goût et le confort d’aujourd’hui, cette demeure distille une plaisante ambiance de luxe décontracté et de sérénité. Le château, quant à lui, accueille les visiteurs dans une des quatre très belles chambres

Site web : www.la-ballue.com

 

Le château de la Bonnefontaine - Antrain :

Bonnefontaine est un château-fort édifié par le Chancelier de la Duchesse Anne de Bretagne à la fin du XVe siècle, puis modifié au fil des siècles. Aménagé au XIXe siècle dans le goût médiéval par un descendant d'un des chevaliers défenseurs du Mont Saint Michel, le Vicomte de Guiton, le château est dédié à l'Archange. Sa statue de granit veille du haut de la tour Nord. Le parc de Bonnefontaine (25ha) a été conçu et réalisé par les célèbres paysagistes Denis Bülher et Édouard André. Le parc paysager de Bonnefontaine, dit à l’anglaise, est typique du goût romantique de la seconde partie du XIXème siècle période au cours de laquelle il a été réalisé.

Renseignements à l'Office de Tourisme Villecartier : 02 99 97 40 94

 

Château de la Rouerie © Château de la Rouerie

Le château de la Rouerie - Saint-Ouen-la-Rouerie :

Construit au XVIIème siècle et remanié au XVIIIème par la famille Tuffin de la Rouërie. Ce château est typique de l’architecture classique par sa façade Est, avec ses nombreuses ouvertures, qui lui confère un caractère accueillant et seigneurial, contrairement à sa façade Ouest qui présente beaucoup moins d’ouverture soulignant un aspect plus austère que l’on retrouve parfois en Bretagne. Classé monument historique depuis 1996, la même famille possède ce château depuis huit générations. En saison, vous pourrez profiter de visites guidées du château et découvrir le parc animalier qui abrite des moutons venant du monde entier.

Site web : www.chateaudelarouerie.com

  • Haut de page